Le sens des valeurs, la volonté de réformer

Intègre, responsable, audacieux et humain, François Longchamp siège au Conseil d’Etat de la République et canton de Genève depuis décembre 2005.

Dès son entrée au gouvernement genevois, François Longchamp a multiplié les réformes : lutte contre le chômage, dynamisation de l’aide sociale, modernisation de l’Aéroport et de Palexpo, refonte complète de la loi sur les EMS : autant de grands chantiers à son actif – et à celui de ses collègues.

François Longchamp, à qui même ses adversaires politiques reconnaissent volontiers son sens de l’Etat, et la nécessité de rendre au politique toute sa valeur, est actuellement et depuis fin février 2012 chargé du département de l’urbanisme.

La passion de la politique

Né en 1963, titulaire d’une licence en droit, François Longchamp a exercé ses talents au secrétariat du Parti radical genevois. Puis à 29 ans, il devenait secrétaire général du plus gros département du canton, celui de l’Action sociale et de la santé.

Dix ans plus tard, il rejoint le quotidien Le Temps en qualité de chef de la rubrique régionale puis exerce diverses responsabilités dans une grande banque privée genevoise.

De 2002 à 2005, il a dirigé la Fondation Foyer-Handicap, qui gère le dispositif d’accueil des personnes handicapées physiques pour l’ensemble du canton.

En 2004, il accédait à la présidence du Parti radical. Après la montée en puissance des extrêmes, François Longchamp est persuadé que le modèle suisse a besoin d’un parti de centre droit progressiste, ouvert et responsable.

Elu une première fois au Conseil d’Etat le 13 novembre 2005, il est réélu en novembre 2009 pour un deuxième mandat. Il est en charge du Département de la solidarité et de l’emploi jusqu’à fin juin 2012.
Le 29 février 2012, suite à la démission du conseiller d’Etat chargé du département des constructions, il en assume l’intérim en attendant l’élection complémentaire. Le 27 juin, après la prestation de serment du nouvel élu (Pierre Maudet), le Conseil d’Etat procède à un remaniement des départements. François Longchamp reprend le département des constructions, rebaptisé « département de l’urbanisme », et cède le département de la solidarité et de l’emploi à Isabel Rochat.

Le 10 décembre 2013, François Longchamp prête serment pour une 3e législature au Conseil d’Etat. Il en devient le premier président pour une durée d’une législature complète. Suite à la modification de la constitution, la présidence du Conseil d’Etat n’est en effet plus attribuée à tour de rôle parmi les membres du gouvernement pour une année chacun, mais pour l’ensemble de la législature.